75 millions d’euros pour que la police Française se déplace en véhicule électrique

Le sénat vient de voter une amélioration qui va permettre à la police et à la gendarmerie de rouler avec des véhicules électriques, un grand pas pour les forces de l'ordre françaises.

0
102
police parisienne en voiture électrique

La législation Française encourage de plus en plus de particuliers et de professionnels à rouler avec une conscience plus écologique, renouveler les véhicules par des voitures jugées « plus propres », telle est la volonté de 2020. Cette dernière compte bien contribuer au changement en accordant une belle partie de ses dépenses au renouvellement des véhicules de ses forces de l’ordre.
C’est dans cette optique que le Sénat a voté, ce dimanche 19 juillet 2020, un amendement soumis par le pouvoir exécutif dans le cadre de loi de finances rectificatives pour l’année 2020.

En somme, un budget supplémentaire de 75,3 millions d’euros va être alloué, dès cette année pour contribuer à des déplacements plus écologiques pour les nombreux trajets et rondes de la police et des forces de l’ordre. A savoir que le changement en est pas à ses débuts puisque les policier de la ville de Paris ont renouvelés leurs contrat avec la marque allemande Volkswagen depuis un peu plus d’un an. Une confiance qui fait des policier de la capitale les pionniers dans la marche vers l’électrique en roulant avec deux types de véhicules électrifiés, des e-Golf, une version 100% électrique et des modèles hybrides rechargeables avec leur Passat GTE.

Une acquisition de 1150 véhicules électriques pour remplacer le diesel polluant

« Cet effort budgétaire supplémentaire, obtenu par Gérald Darmanin dans le cadre du plan de relance, permettra l’acquisition dès 2020 d’environ 1150 véhicules électriques produits à Flins et à Maubeuge et de 1150 véhicules essence pour remplacer le vieux parc diesel très polluant », déclare le ministère de l’Intérieur. Un amendement mit en place pour relancer le cycle court et l’économie du pays puisque compte tenu des centres de production cités, il semblerait que se soit la marque au losange (Renault) qui serait chargée d’équiper les policiers Français.

police-parisienne-voiture-twizy-electrique

Les brigades cyclistes vont aussi être bien lotis, pas moins de 1500 vélos électriques vont être attribués pour leurs déplacements en ville.

« En dépit des efforts budgétaires consentis ces dernières années, le rythme de renouvellement des véhicules a été trop lent entraînant un vieillissement du parc », assure le ministère. Forcément, les taux de maintenance des véhicules âgés créaient de vrais trous dans les budgets des forces de l’ordre mais mène aussi à une immobilisation des véhicules.

Aujourd’hui, les 70.000 véhicules qui composent la flotte de la police et de la gendarmerie nationale, sont à 66% des véhicules légers et la moitié de ceux-ci tournent au diesel. Selon le ministère, le verdissement du parc permettra aussi de réelles économies puisqu’il a déclaré que l’achat des 1150 véhicules électriques réduira les dépense annuelle de carburant de 1,8 millions de litres soit environ 2,6 millions d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez insérer votre nom