Semi, le camion sans chauffeur de Tesla

Tesla compte bien révolutionner le monde du transport avec son modèle Semi, un camion 100% électrique avec la fonctionnalité autopilot de la marque.

0
66
Camion électrique tesla

          Cet été, vous avez peut-être aperçu une vidéo montrant un semi-remorque rouge naviguant sans chauffeur sur une autoroute américaine… Sans chauffeur, rien n’est moins sur, puisque la présence d’un chauffeur est imposée par la législation aux USA pour les tests publics de véhicules autonomes. Mais la discrétion de ce conducteur aura suffit à provoquer l’évènement : le Tesla Semi, camion 100% électrique et pourvu d’un autopilot, est en état de marche, prêt à arpenter les routes.

Semi est le plus sur, et plus confortable de tout les camions.

C’est par cette accroche que la marque automobile du célèbre Elon Musk décrit son futur poids lourd. En testant son camion sur de grands axes, Tesla dissémine progressivement l’image de ce nouveau modèle rouge vif, au profil étonnant puisque pourvu d’un coffre avant dénommé « frunk » (déjà observé sur les Model S et 3 de la marque). En le faisant circuler sur les routes américaines pour des tests grandeurs natures, la marque a offert l’occasion à d’autres conducteurs de prendre l’engin en vidéo, annonçant officieusement l’arrivée du modèle. Si la production est prévue pour 2020, on a déjà beaucoup informations à propos du modèle.

tesla semi camion electrique

La fiche technique annoncée de ce Semi est prometteuse, visant dans le mille pour répondre aux exigences des compagnies de transport routier. Au programme, on retrouve :

  • 805 km d’autonomie
  • 80% d’autonomie retrouvée en 30 minutes grâce au Tesla Megacharger
  • Un 0 à 100 en 20 secondes à charge complète
  • 4 moteurs indépendants, sur le modèle de la Model 3
  • Une consommation de moins de 2 kWh par mile
  • 100 km/h maintenus sur des pentes de 5%

Un chauffeur pour plusieurs camions ?

Outre ces capacités techniques tapageuses (par ailleurs analysées avec scepticisme par le groupe Jefferies), c’est bien la fonction autopilot qui se présente comme la révolution logistique du Semi.

Il y a bien une place pour un chauffeur dans ce camion, elle est centrale, dominant chaque côté de la route et deux écrans de contrôle. On sait aussi que le Semi est pourvu de plus de radars, capteurs et caméras que les voitures de la marque, implémentés dans un contrôle de sécurité actif, laissant deviner une autonomie pensée pour éviter toute mise en portefeuille du camion. Autre feature annoncée par Musk, mais pas encore démontrée : en plaçant plusieurs Semi en convoi, une conduite autonome coopérative permettrait de ne placer un chauffeur que dans le véhicule de tête, laissant les véhicules précédents opérer sans présence humaine.

Semi tesla electrique

À la clef de ce camion électrique : une économie sur l’achat de carburant estimée par Tesla à plus de 200’000 $US par modèle, et des nouveaux systèmes logistiques plaçant au second plan les chauffeurs humains.

Déjà disponible à la précommande, le Tesla Semi coûte entre 150’000 et 180’000 $US. Divers grandes enseignes américaines ont déjà fait le pari d’équiper leur flotte de ce camion, dont UPS (125 modèles), PepsiCo (100 modèles), ou encore Sysco (50 modèles) et Walmart (45 modèles).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez insérer votre nom