T-Pod, le premier camion autonome 100% électrique en circulation

0
202
T-Pod

Le 16 mai 2019, la start-up suédoise Einride publie sur son site un communiqué annonçant une nouvelle « historique » : T-Pod, leur camion intégralement électrique, autonome et dépourvu de cabine, a fait ses premiers tours sur une route publique. Le feu vert a été donné par l’Agence de Transport de Suède pour mettre en circulation publique ce poids-lourd autonome.

Première historique d’un concentrée de technologie

Jusqu’à 90% de réduction des émissions de CO2 sur le transport routier de marchandise, c’est le potentiel avancé par Robert Falck, CEO de Einride, en parlant du T-Pod développé par son entreprise. Une estimation très encourageante, qui prendra certainement quelques décennie avant d’être vérifiable, le temps pour Einride et ses concurrents de développer une flotte fonctionnelle et abordable.

Le T-Pod présente déjà des caractéristiques adaptées aux besoins des industries du transport : 200 kilomètres d’autonomie par recharge pour une capacité de batterie de 200kWh, vitesse plafonnant à 85km/h, pour un véhicule de 7m par 2,5m à 26 tonnes en charge complète.

t-pod-truck

La capacité de 15 palettes européennes est permise par l’absence d’une cabine, le véhicule étant au choix piloté à distance, ou par sa conduite autonome de niveau 4. Un concentré de technologie favorisé par son ordinateur Nvidia Drive. La sécurité est assurée par un ensemble Radar/Lidar/Caméra à 360 degrés, garantie sans angle mort, jusqu’à 150 mètres à l’avance. Le système est également pourvu d’une analyse en temps réel des données du client, du trafic, optimisant à la fois l’utilisation de la batterie et le trafic routier. Le tout sera permis avec le réseau 5G.

le camion est 100% électrique

L’entreprise suédoise garantie sur son site internet une approche à long-terme, concernant notamment les matériaux utilisés pour la batterie. La promesse est faite de sélectionner les fournisseurs de matières premières de façon à en garantir l’origine, et de permettre la recyclabilité des batteries. En outre, le camion est 100% électrique, comme la plupart des véhicules de cette famille, il ne génère pas de pollution sonore ni n’émet de gaz à effet de serre.

Une autorisation encore restrictive

Einride avait annoncé la mise-en-service du T-Pod à compter de 2020. L’autorisation arrive donc plus tôt que prévu, ce qui laisse à l’entreprise suédoise la possibilité de tester son véhicule en conditions réelles pendant 1 an. Ces conditions demeurent assez restrictives : un permis, valide jusqu’au 31 décembre 2020, autorise le véhicule à circuler sur une voie publique contenue dans une zone industrielle, 300 mètres entre un entrepôt et un terminal de leur principal  client DB Schenker. La vitesse est pour l’instant limité à 3km/h, il s’agit donc d’un test encore très éloigné des 200 camions que la start-up souhaite déployer sur les 200 kilomètres de distance qui séparent Göteborg et Helsingborg (Suède).

L’implantation aux États-Unis de la start-up suédoise permettra certainement d’accélérer la mise en service de flottes conséquentes, reste à savoir si l’actuelle période de test étendue sera utile à Einride face à sa concurrence, à savoir Tesla, Volvo et Vera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez insérer votre nom